Championnat de France Autocross et Sprint Car-Round 1 Mauron Résumé


Le circuit Marcel MOULINEUF accueillait ce weekend lors du traditionnel weekend de Pâques l’ouverture de la saison. Ce n’est pas moins de 300 pilotes qui ont fait le déplacement en terre Bretonne. Après les traditionnelles retrouvailles dans le paddock lors de la journée pluvieuse du Vendredi, la compétition a vite repris ses droits dès le samedi matin sous le soleil qui aura été présent jusqu’aux finales qui elles se sont déroulées sous une pluie généreuse.



 

  • Super Buggy :

Auteur de la pôle, Germain BOUCE (PETERS), le Champion 2016 affichait clairement ses ambitions tandis que François-Xavier BIVAUD (MAC) assumait pleinement son rôle de Challenger pour la saison 2018 en signant le deuxième temps. Thomas ANACLETO n’a pas loupé son retour à la compétition ce weekend au volant de son tout nouveau châssis JVDC à tel point qu’il s’élançait en pôle de la finale. Première ligne partagée avec Germain BOUC2 et Jérôme MAKHLOUF (PETERS) tandis que FX s’élançait de la deuxième ligne aux cotés de Christophe PERRICHOT (PETERS). En tête de la finale, François-Xavier BIVAUD parvient à contenir les attaques de Germain BOUCE. Dans le dernier virage, FX se fait surprendre par la présence du Mauronnais, Christophe PERRICHOT immobilisé au milieu de la piste. La confusion s’installe dans les derniers mètres, FX parvient à repartir, Germain BOUCE termine au ralenti à la deuxième place tandis que David SCHWINNEN, le Champion de France 2017 ressurgit et s’empare de la victoire. FX BIVAUD termine alors troisième. Jérôme MAKHLOUF termine quatrième de cette finale devant Sébastien CHAMORET, ancien pensionnaire de la Maxi Tourisme qui évoluait ce weekend au volant du légendaire Speedlort Porsche (ex Michel DELORT).

 

  • Maxi Tourisme :

Julien ISNARD (Renault MEGANE) s’emparait de la pôle position sur le circuit de Mauron et savait que la tâche allait être rude pour maintenir cet avantage sur ses concurrents. Dans une lutte à distance, il affrontait Nicolas DUBERNET et Christophe RIGAUDIERE lors des manches qualificatives. Ces trois-là occupaient la première ligne de la finale, avec un avantage pour Julien ISNARD qui partait en pôle. Julien ISNARD signe sa première victoire en Championnat de France, il s’impose devant Christophe RIGAUDIERE et sa POLO. Vice-Champion de France en titre, Nicolas DUBERNET monte sur la troisième marche du podium. Jérôme PERRIER au volant de sa Peugeot 208 termine quatrième tandis que Christophe CHAMPIN (DS3) complète ce TOP 5.

 

  • Sprint Girls :

Véritable révélation de ce weekend, Anaëlle LOUESDON inquiète les patronnes de la discipline. Élevée sur les pistes du Championnat de l’Ouest, elle s’est imposée comme la nouvelle reine du Sprint Car au féminin ce weekend. Même si ses efforts n’ont pas payé en finale, elle partageait la première ligne avec deux autres pilotes, Elisa CHEVILLON (ROSCROSS) et Julie MAKHLOUF (CAMOTOS) représentant à elles deux, cinq titres de championnes de France. C’est finalement la Bretonne, Elisa CHEVILLON qui s’impose devant la triple Championne de France, Julie MAKHLOUF. Marianne PARTHENAY (CAMOTOS) monte sur la troisième marche du podium. Meilleure pilote féminine 2017 de la division Junior Sprint, Chloé LEROY (ROSCROSS) disputait sa première épreuve en Sprint Girls, elle signe un exploit et termine quatrième devant Élise DJALEM (KAMIKAZ).

 

  • Buggy 1600 :

Que de spectacle !!!! Cette division est impressionnante, pour la plupart issus du Sprint Car, les pilotes nous ont ravis ce weekend à l’image du prodige Vincent MERCIER, double Champion de France qui n’a pas mis longtemps à prendre possession de sa nouvelle machine, le FAST&SPEED. Auteur d’un weekend parfait il s’élançait en pôle de la finale, tandis que deux autres favoris partaient à la faute lors de la demi-finale. Thomas CHRITSOL (CAMOTOS) et Aymeric MARTINEAU (ROSCROSS) ont eu un accrochage dès le départ de leur demi. Florian MARSAC (PETERS) était venu pour se confronter « au meilleurs Français » selon ses déclarations. Forcé de constater qu’il en fait partie puisqu’il occupait la première ligne avec Vincent MERCIER et Damien CREPEAU (Propulsion). Andréa DUBOURG (FOUQUET) découvrait cette division et se qualifiait en finale. Vincent MERCIER part à la faute dès le premier tour. Damien CREPEAU s’emparait alors de la tête de la course devant le surprenant Romain MICHAUD (FOUQUET). Andréa DUBOURG réalise l’exploit de terminer sur la troisième marche du podium pour sa première course et ne cache pas son envie de revenir sur la terre. Florian MARSAC termine quatrième et confirme son statut d’outsider tandis que Tony FEUILLADE (ALFA RACING) se rassure en ce début de saison en terminant cinquième.

 

  • Super Sprint :

La division Reine du Sprint Car nous aura encore fait rêver ce weekend. 45 funambules étaient au départ de cette épreuve, dans le jardin même d’un certain David MEAT (Roscross) qui avait bien l’intention de remporter cette course là pour bien démarrer le championnat. En signant la pôle position, et en reportant ses trois manches qualificatives et sa demi-finale, il s’élançait en pôle de la finale. On le retrouvait en première ligne de la finale aux cotés de Thibault LARRICQ, le Girondin qui au volant du MMS (ex-PRIAT) affolait les compteurs dès les essais.  Loïc MAULNY (ROSCROSS) complétait cette première ligne. Loïc MAULNY réalise le parfait départ et remporte cette finale. Il s’impose devant Thibault LARRICQ et son frère Thomas MAULNY (ROSCROSS) parti de la deuxième ligne. David MEAT après un départ moyen termine quatrième devant Alban VIGOT qui disputait sa dernière course au volant de son CAMOTOS.

 

  • Prochain RDV à Saint Junien #ROUND 2 le 28 et 29 Avril 2018.