SAINT VINCENT DES LANDES

L’épreuve de Saint Vincent des Landes qui se déroulera ce weekend est le point d’honneur de ce championnat 2017. En effet, après deux épreuves passées, les stratégies se dessinent déjà pour les outsiders et les challengers tandis que certains favoris prennent le large. Ce RDV historique fera le plein une nouvelle fois et offrira un spectacle sensationnel au public bénéficiant d’une vue panoramique sur le circuit.


Championnat de France :

Super Buggy :

Dernière occasion pour les Européens de retrouver les pilotes Français en intime avant d’entamer leur saison. Thomas ANACLETO et Florent TAFANI poursuivront le développement de leurs machines alors que les pilotes du championnat de France vont continuer à se livrer une lutte sans merci. Comme prévu, German BOUCE raccroche pour un temps et reviendra en cours de saison. Il laisse ainsi le champ libre à David SCHWINNEN et Sébastien DINDELEUX bien lancés dans la course au titre.
Attendu comme la sensation de cette édition 2017, François-Xavier BIVAUD connaît quelques soucis de mise au point et n’a pas pu exprimer pleinement son talent. En jouant à domicile ce weekend, il aura à cœur de briller devant son public et ses partenaires. Christophe PERRICHOT pourrait bien s’offrir un podium tout comme Jonathan BONHOMME.

Super Sprint :

C’était il y a deux ans, 23 pilotes dans la même seconde sur ce tracé fantastique. La moitié du plateau dans la même seconde tandis que l’autre moitié se retrouvaient dans les 5 secondes suivantes, c’est vous dire si le niveau de cette catégorie est absolument dingue. Impossible de prédire un vainqueur dans cette division puisque les 15 qui s’élanceront en finale représenteront le gratin. L’ultime favori, c’est bien sûr, l’homme fort de cette discipline, Vincent PRIAT, pour qui les qualificatifs commencent à manquer. David MEAT tourne autour depuis quelques années maintenant, sa victoire récente en Haute-Vienne pourrait bien lui donner l’envie de retrouver la plus haute marche du podium. Les deux voisins du circuit reprennent du service et ne compte pas faire la figuration, à l’image de Julien PRIME, le gamin de Saint Vincent et Benjamin PAPILLON, le pilote de Nort sur Erdre, à quelques kilomètres du circuit.

Buggy 1600 :

Vincent MERCIER et Gilles LABROSSE prennent le large dans le classement. Ils apparaissent clairement comme les deux hommes forts cette année, tandis que les frères FEUILLADE, Tony et Claude, peinent quelques peu à retrouver le chemin, pourtant bien connu, du podium. En effet, ces deux derniers tout comme Erwan PHILIPPE, pourtant vice-champion de France 2016, ne sont pas rentrés pleinement dans ce championnat. Saint Vincent des Landes marque la troisième date du calendrier, les garçons doivent désormais réagir. Damien CREPEAU doit lui aussi signer une bonne performance pour tenter de revenir au classement. Thomas CHRISTOL sera là pour nous surprendre une nouvelle fois, le bleu de cette division occupe actuellement la quatrième place du classement général juste derrière Jeremy LEMAITRE décidemment très en forme en ce début de saison. Florian MARSAC sera soutenu par son Fan Club qui sera bien représenté étant donné qu’il évoluera à domicile. Le Vendéen, Florent VINCENDEAU, viendra en voisin et voudra confirmer la bonne impression laissée à Mauron.

MAXI TOURISME :

Avec 20 pilotes engagés ce weekend, le champion de France en titre, l’Auvergnat, Jacques MONIOT va devoir se méfier. Il devra surveiller ses principaux concurrents, Freddy POULAIN et Cyril COUE. Aussi et surtout, il sera confronté au « Local Matador, le bouillonnant et toujours très spectaculaire, Stéphane GENET, qui comme toujours enflammera le public et le régalera de son pilotage très généreux au volant de sa Peugeot 206. Mais la surprise pourrait bien venir de Julien ISNARD qui semble avoir retrouvé le sourire après la bonne performance en Haute-Vienne il y a 15 jours. Thierry COULANGE et sa Mini sont souvent très à l’aise en Loire-Atlantique. Le public Vincentais retrouvera avec joie, le Girondin, Nicolas DUBERNET qui pourrait bien mettre tout le monde d’accord.

SPRINT GIRLS :

Ombeline FLAGEUL arrive en tête du classement et voudra continuer de surfer sur cette vague et conforter ainsi son avance en championnat en signant pourquoi pas sa première victoire cette saison. Pour autant, la championne en titre, Elisa CHEVILLON a démontré qu’elle avait pris la pleine possesion de sa nouvelle monture. Véronique DUFOUR ne s’en laissera pas compter et voudra l’emporter sur ce tracé rapide et technique, correspondant à son pilotage. Nathalie LE MOAL sera à suivre ce weekend, tout comme Corinne EDMOND qui poursuit le développement de son nouveau châssis SEMOG déjà diaboliquement efficace. Ce weekend sera aussi l’occasion de retrouver Céline LELEU, la pilote de la Somme, ne pouvait pas louper cette épreuve mythique.

COUPE DE France :

MAXI SPRINT :

Homme fort de cette édition 2017, Steven LECOINT jouera à domicile ce weekend et n’aura qu’un seul objectif, s’exprimer sur la plus haute marche du podium pour remercier ses proches et partenaires. Tristan FAUCONNIER, Christophe BLANC font figurent de Challengers mais sont toujours dans l’attente de leur premières victoires cette saison. Après avoir signé une troisième place en Haute-Vienne, Arnaud FOUQUET devra poursuivre ses efforts pour intégrer le TOP5 général. Tony LHOMOND et Mathieu BOUCHENOIRE Sont très en forme cette saison et n’auront pas volé leur place sur le podium dimanche soir.

BUGGY CUP :

Un Lavenu peut en cacher un autre, après son père Patrick, multiple vainqueur de la coupe de France, Bastien, Vainqueur en 2015, le Benjamin, Théo joue le haut du tableau dans cette catégorie après avoir remporté la dernière épreuve. Olivier DUTAY est en tête du classement général provisoire devant Thomas RAULET et Jean-Louis MARSOLLIER. Ce dernier, nous surprend cette année et est mesure de créer la surprise et de renverser la hiérarchie établie.


TOURISME CUP :

Sa victoire à Saint Junien n’aura pas suffi à reprendre la tête du classement. Noam LAGARDE doit se remettre « En Marche » pour partir à la conquête d’une neuvième couronne nationale. C’est Patrick POLLET qui occupe la tête du classement général provisoire. Le pilote au volant de sa Peugeot 106 s’il joue la régularité pourrait bien l’emporter en fin de saison. Ils sont de plus en plus nombreux à pouvoir l’emporter à l’image de Nicolas CHARLOT, Nicolas GUILLON. A noter que Roger BUISSON sera également là ce weekend tout comme Lionel QUERE et tant d’autres pilotes de l’Ouest, tous animateurs de cette division.

JUNIOR SPRINT :

Quel succès, 30 « gamins » seront au départ de cette épreuve. Une victoire à St Vincent est à noter clairement sur un CV. C’est pour cela qu’ils seront déterminés, à l’image de Valentin BOURDIN qui arrive en leader devant Martin THOMIN et Nathan GRASSIES, reléguant tous trois les cadors en dehors du TOP 3. Pour autant, Alexandre SABOURIN et Thibault MARTINET connaissent, depuis la dernière épreuve, les ficelles pour accéder au podium. Cette catégorie de promotion mettra une nouvelle fois en valeur la qualité de pilotage de ces jeunes pilotes et démontrera la bonne santé de notre discipline. 

L’intégralité des courses sera à suivre en live sur www.OFAC.fr

Prochains RDV :
13-14 Mai : Saint Vincent des Landes
27-28 Mai : Elne
10-11 Juin : Bourges
01-02 Juillet : Aydie
22-23 Juillet : Saint Georges de Montaigu (Championnat d’Europe)
19-20 Aout : Is sur Tille
16-17 Septembre : Saint Igny de Vers (Championnat d’Europe)
30 Septembre-01 Octobre : Faleyras