SAINT JUNIEN

Les pilotes de la coupe de France et du championnat de France d'Auto-Cross et de Sprint-Car et se donnaient rendez-vous ce week-end en Haute-Vienne sur le circuit de Saint Junien pour la deuxième épreuve du championnat 2017. Le spectacle s'annonçait grandiose sur ce tracé technique et rapide, pour autant la météo est venue gâcher la journée du dimanche, obligeant ainsi la direction de course à écourter une partie des finales.


Championnat de France :


Super Buggy

 

Thomas Anacleto était venu pour se tester sur le circuit de Saint Junien. Le pilote des Vosges occupait la tête du classement à l'issu des trois manches qualificatives, ce qui servira de classement définitif puisque les finales de cette catégorie n'ont pu avoir lieu. Sebastien Dindeleux marque les points du premier du championnat de France en terminant deuxième tandis que Florent Tafani, lui aussi est venu pour se tester avant le championnat d'Europe, prend la troisième place. Germain Bouce prend la quatrième place du classement général devant Jonathan Bonhomme qui termine cinquième.

 

Super sprint

 

Pas de finale là non plus dans cette catégorie, c’est donc David MEAT qui l'emporte devant Vincent PRIAT toujours bien placé. Décidemment, le patron de la discipline sera un client sérieux pour ce titre 2017. Rappelons que l’objectif du Girondin est clair, décrocher une cinquième couronne nationale. À noter la belle troisième place de Paul Matthieu Fauconnier à l'issue des trois manches qualificatives juste devant Nicolas Langhendries quatrième et Loic Maulny cinquième.

 

Buggy 1600

 

Vincent Mercier persiste et signe en s’imposant dans cette catégorie. Après un week-end parfait, le champion de France 2016 au volant de son châssis MMS montre que la combinaison est parfaite. À noter le retour en grâce pour notre plus grand plaisir du jeune prodige Vendéen, Damien Crépeau qui s'empare de la deuxième place. Gilles Labrosse décidément très en forme cette année monte sur la troisième marche du podium à l'issue des manches qualificatives.

 

Maxi Tourisme

 

Après deux sorties de piste impressionnantes lors de la finale de cette catégorie, la direction de course a pris la décision d'annuler la suite des finales. Sur le premier départ c'est Stephane Genet le pilote de Chateaubriant qui part à la faute. Il lui reste 15 jours pour réparer sa Peugeot 206 afin de briller à domicile lors du prochain rendez-vous à Saint-Vincent Des Landes. Le deuxième départ a vu la sortie de piste très spectaculaire de Cyril Coué, le pilote breton et son coupé BMW sont partis à la faute à la sortie du premier virage à cause d'une visibilité très réduite par les projections de boue. C'est alors que la direction de course a décidé d'arrêter les finales. Au classement général, c'est donc Jacques Moniot qui l'emporte devant Nicolas Dubernet, le girondin, au volant de sa Clio III. Julien Isnard monte sur la troisième marche du podium et retrouve le sourire après un week-end compliqué lors de l'ouverture du championnat en Bretagne.

 

Sprint Girls

 

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'aura fallu que très peu de temps à Elisa Chevillon, la championne de France en titre, pour dompter sa nouvelle machine. En effet, elle avait fait le choix cet hiver de faire confiance aux châssis Roscross pour remettre sa couronne en jeu. Dès la deuxième sortie de la saison elle s‘impose devant l'experte, Véronique Dufour, qui jouait à domicile et était ultra motivée.  À noter la superbe troisième place de Nadège Desperiez qui retrouve ainsi le chemin du podium et montre qu'elle est en mesure d'aller chercher les plus rapides.

 

Coupe de France

 

Buggy Cup

 

Dans cette catégorie, c'est le Normand Theo Lavenu qui s'impose après être monté sur le podium lors de l'épreuve d'ouverture du championnat. Il s'impose devant Julien Prieur, qui lui signe une superbe deuxième place au volant de son châssis Roscross. Celui qui nous avait impressionné à MAURON mais n'avait pas été en mesure de conclure lors de la finale a trouvé la solution à Saint Junien, Benoît Buisson, sur le châssis Gembo propulsé par moteur Renault complète ce podium.

 

Maxi Sprint

 

Évoluant à domicile, Loïc Troutaud s'est offert une pige ce week-end à Saint Junien, très clairement il n'a rien perdu de sa superbe puisqu'il s'impose en maitre sur un circuit qu’il connaît bien. Vainqueur de l'épreuve d'ouverture, Steven Lecoint marque des points précieux du deuxième tandis que le vainqueur de la coupe de France 2016, Arnaud Fouquet, resté anonyme à MAURON, retrouve son niveau et monte sur la troisième marche du podium.

 

Tourisme Cup

 

Noam Lagarde signe sa première victoire cette année, au volant de son Alpine mais a dû composer avec Nicolas GUILLON qui a repris possession de la Clio ex Frédéric Vergniault. Lionel QUERE, le pilote Breton termine troisième de cette finale. À noter la belle performance de Jérôme Tessanier qui nous régale avec sa superbe Skoda Fabia, il termine à la quatrième place

 

Junior Sprint :

 

Alexandre Sabourin fait figure de favoris pour le titre 2017. En signant une victoire à Saint Junien, il montre que les pronostics ne se sont pas trompés. Thibault Martinet, habitué de la discipline, termine à la deuxième place tandis que Valentin Bourdin, vainqueur à MAURON, monte sur la troisième marche du podium.

 


Prochains RDV :


13-14 Mai : Saint Vincent des Landes
27-28 Mai : Elne
10-11 Juin : Bourges
01-02 Juillet : Aydie
22-23 Juillet : Saint Georges de Montaigu (Championnat d’Europe)
19-20 Aout : Is sur Tille
16-17 Septembre : Saint Igny de Vers (Championnat d’Europe)
30 Septembre-01 Octobre : Faleyras